Composter est la nouvelle tendance du moment, tout le monde s'y met. Que ce soit juste pour vos déchets ménagers ou pour vos déchets de jardin, c'est une excellente solution pour revaloriser vos déchets. Faire du compost, c'est aussi recycler ses déchets et profiter d'un engrais 100% naturel à utiliser pour vos plantes.

Ce procédé sert à valoriser vos déchets organiques tout en limitant votre pollution. Si vous êtes intéressé par le compostage, que ce soit pour nourrir vos plantes ou juste pour réduire vos déchets, nous vous proposons un petit guide compost, avec plein d'astuces pour transformer vos déchets en humus facilement.

Qu'est-ce que le compost ?

Faire du compost, c'est récupérer vos déchets ménagers ou de jardin composés de matières organiques biodégradables et les transformer en un fertilisant naturel pour vos plantes, grâce à des micro-organismes de type verre ou bactérie.

Ce fertilisant naturel est une sorte d'engrais qui permet d'enrichir vos terres, et surtout, renforcer la santé de vos plantes et même faire des économies en évitant d'acheter des engrais en boutique, qui sont généralement composés de matières chimiques.

D'un autre côté, le composte est aussi une démarche écologie, qui permet également de réduire nos déchets en les recyclant et donc de faire un geste pour la planète. Il existe deux méthodes de compostage :

Le compostage en tas

Si vous avez un jardin et que vous ne voulez pas vous prendre la tête, faire un tas de compost est plus pratique. Peu esthétique, mais plutôt économique, composer un tas de compost dans un jardin est facile à mettre en place, mais exposé aux intempéries.

Le compostage en bac

Le bac à compost est un récipient qui facilite le compostage de vos déchets, que vous pouvez fabriquer vous-même ou acheter en boutique spécialisée, en bois ou en plastique. Grâce à la chaleur, le bac à compost rend le compostage plus rapide et protège le fertilisant de la pluie et du soleil.

Comment faire du compost ?

Faire du compost soi-même n'est pas sorcier, cela consiste juste à empiler vos déchets de cuisine et de jardin. Cela réduira vos déchets et vous fera profiter d'un engrais naturel très bénéfique pour votre jardin. Découvrons, tout de suite, les cinq étapes pour faire du compost dans un bac :

  • Optez pour un bac de compost, pour optimiser au mieux votre compostage.
  • Empilez vos déchets en couches, que ce soit des végétaux ou des matières ménagères de type épluchures de légumes par exemple.
  • Il est indispensable d'assurer une bonne ventilation pour votre bac à compost pour que le fertilisant soit bien oxygéné.
  • Veillez à maintenir l'humidité en ajoutant de l'eau, car si les déchets sont secs, cela ralentira le processus.
  • Il ne vous reste plus qu'à patienter pendant 6 mois, voire 1 an pour récolter votre compost.

Si vous choisissez de faire votre compost dans le jardin sans bac, pensez à choisir un petit coin à l'ombre, plutôt abrité pour protéger votre fertilisant des intempéries.

Quel activateur de compost naturel utiliser ?

Pour accélérer le processus de décomposition de vos déchets organiques, utilisez un activateur de compost est une excellente solution. En poudre ou en liquide, un activateur de compost est une matière qui aide à la transformation des matières organiques en humus, en ajoutant des micro-organismes au mélange de déchets.

Sur le marché, vous trouverez des activateurs de compost plus ou moins efficaces, composés d'éléments chimiques, tels que l'azote. Sinon, vous pouvez opter pour des composts naturels, en broyant et mélangeant certains végétaux comme les orties, fougères et même des purins, très pratiques pour activer le compostage.

Il est important de savoir que les micro-organismes jouent un rôle clé dans le compostage de vos déchets, plus il y en a, plus le processus sera rapide, d’où l'utilité d'utiliser un activateur de compost.